• Études de Kiné : ce qui change avec la réforme

    Entrée dans le schéma européen LMD, la formation de masso-kinésithérapie est rénovée depuis septembre 2015. Ce qui change ? L’accès à la formation se fait désormais après une 1re année universitaire et les études durent 4 ans. Si la validation de ce cursus permet d’obtenir 240 ECTS, le Diplôme d’État de Masseur-kinésithérapeute n’est, pour l’instant, reconnu qu’au grade Licence.
     

    Admission après PACES, L1 STAPS, L1 STS

    L'admission en Institut de Formation en Masso-Kinésithérapie (IFMK) se fera obligatoirement, dès la rentrée 2016 et au plus tard à la rentrée 2017, à l'issue d'une première année universitaire validée : PACES (première année commune aux études de santé), licence STAPS (Sciences et techniques des activités physiques et sportives) ou  licence du domaine Sciences, technologie, santé (mentions biologie, chimie …). Un classement des candidats, dont les modalités sont définies par convention avec les IFMK, sera opéré par les universités. À noter que de nombreuses universités proposent un complément de formation en masso-kinésithérapie aux candidats au concours. Un nombre de places est fixé pour chacune des voies d'accès, la PACES restant la voie privilégiée.

    Par dérogation, certains instituts (13 sur les 43 IFMK) peuvent encore, pour la rentrée 2016, organiser le concours sur épreuves (physique, biologie, chimie) qui recrute après le bac.

    Il est également possible pour les titulaires de certains diplômes (DE du paramédical, diplôme de formation générale en sciences médicales, pharmaceutiques, odontologiques ou maïeutiques, licences scientifiques dont la licence STAPS, masters …) d'être admis en 1re année d'IFMK, sur dossier et entretien. Cette procédure d'admission parallèle ne concerne qu'un nombre très limité de places. Les candidats admis peuvent également bénéficier d'une dispense partielle de suivi et de validation de certaines unités d'enseignement ou de stages dans les 2 cycles de formation, en fonction de leur cursus antérieur et de leur expérience professionnelle.

     

     

    L'accès à la formation dans l'académie d'Amiens

    Depuis de nombreuses années, l'IFMK d'Amiens et l'Université de Picardie Jules Verne, via son Institut d'ingénierie de la santé, se sont associés pour offrir aux étudiants la possibilité de suivre un double cursus et d'obtenir des diplômes universitaires en plus du Diplôme d'État. Ainsi, avec la réforme des études de kiné, les étudiants de l'IFMK d'Amiens obtiendront la licence Sciences pour la Santé (parcours physiothérapie, rééducation, réadaptation) à la fin de leur 2e année et le Master en Ingénierie de la Rééducation, du Handicap et de la Performance Motrice (IRHPM) à l'issue de leur 4e année en même temps qu'ils valideront le Diplôme d'État en Masso-Kinésithérapie.

    L'IFKM d'Amiens recrute sur concours après la PACES (35 places pour 500 candidats environ) et la 1re année de licence STAPS (15 places avec deux classements des étudiants : STAPS Amiens et STAPS Soissons-Cuffies). Les étudiants de PACES sont classés à l'issue du concours de médecine. Pour les étudiants de L1 STAPS, les candidats au concours doivent valider le 1er semestre et avoir plus de 10/20 en anatomie et physiologie. En fin d'année, le classement se fait, pour les candidats ayant validé la L1, à partir de la moyenne des notes obtenues en anatomie, physiologie (3/4) et sciences humaines et sociales (1/4) sur les 2 semestres.

     

     

    Une formation rénovée pour mieux répondre aux exigences de la profession

    Organisée en 2 cycles de 2 ans chacun, la formation est composée d'Unités d'Enseignement (UE) portant sur des enseignements fondamentaux, des sciences et de l'ingénierie en Kinésithérapie, ainsi que sur une formation à la pratique masso-kinésithérapique (stages). Le 1er cycle apporte les enseignements scientifiques, méthodologiques et professionnels fondamentaux nécessaires à la compréhension des problèmes de santé et des situations cliniques rencontrées en kinésithérapie. Le 2e cycle, à partir du socle de connaissances théoriques et pratiques acquis, organise le développement des compétences diagnostiques et d'intervention kinésithérapique dans tous les champs d'exercice de la profession.

     

    Institut de formation en masso-kinésithérapie du CHU d’Amiens

    http://www.chu-amiens.fr/apres-1-annee-de-medecine-ou-de-staps/ifmk-institut-de-formation-en-masso-kinesitherapie/

     

    Source : ONISEP juin 2016

     

     

    « Les guides d'orientation de la région Picardie ONISEPURGENT : dossier de candidature en Formations Complémentaires d'Initiative Locale (FCIL) »