• Mission de lutte contre le décrochage scolaire de l'Education Nationale MLDS

     Mission de lutte contre le décrochage scolaire de l'Education Nationale

    Cette mission concerne tous les acteurs du système éducatif, chefs d’établissement, équipes pédagogiques, conseillers d’orientation-psychologues, enseignants chargés de coordination pédagogique et d’ingénierie de formation (ECPIF) de la MLDS.

    Elle vise en priorité la réduction des sorties prématurées qui éloignent les élèves de l’accès à la qualification

     

    ECPIF au CIO de Saint-Quentin

    Philippe Gantois
    Aurélie Cuvillier


     

     

     Plaquette d'information sur la mission de lutte contre le décrochage scolaire (MLDS) au format PDF

    Télécharger « MLDS-plaquette2014.pdf »

     

    Fil d'actualité novembre 2016
    La persévérance scolaire "Se bouger contre le décrochage scolaire"...
    http://ciosaintquentin.id.st/la-perseverance-scolaire-se-bouger-contre-le-decrochage-scolaire-a127602930

     

    Mission de lutte contre le décrochage scolaire de l'Education Nationale

    Ce guide a été élaboré par la délégation régionale de l'Onisep Amiens. Il présente la situation du décrochage scolaire en Picardie, les actions et les dispositifs mis en place. Il contribue à l'information des acteurs des différentes structures qui interviennent dans la lutte contre le décrochage scolaire.

    Télécharger « Le décrochage scolaire.pdf »

     

    La MLDS travaille maintenant en étroite collaboration avec le responsable du réseau FOQUALE (Formation Qualification Emploi) qui a en charge la mise en œuvre d'un projet collectif de la mission de lutte contre le décrochage.

    Cette nouvelle entité (généralement une par bassin ou par réseau d'établissements) est animée par un responsable qui doit mettre en place un comité de réseau, composé de chefs d'établissement de collèges, lycées d'enseignement général et technologique (LEGT) et lycées professionnels (LP), du directeur de centre d'information et d'orientation (DCIO) et des membres des corps d'inspection référents du bassin. Le responsable du réseau joue un rôle de coordination au moment de l'appel d'offres lancé dans le cadre de la MLDS.

    Il s'agit aussi de développer la pertinence des projets au regard des besoins, la mutualisation des pratiques et créer des structures ou dispositifs innovants.

    La MLDS a un rôle de conseil, d'expertise et d'ingénierie de formation.

    Ce sont les établissements qui se chargent de la mise en œuvre des actions. Ces dernières sont déployées en fonction des besoins, par des initiatives aux noms et aux sigles divers, tels que Module de Repréparation à l'Examen par l'Alternance (MOREA) , Itinéraire d'Accès à la Qualification et au diplôme (ITAQ) , Formation Complémentaire d'Initiative Locale (FCIL), Module d'Accueil en Lycée (MODAL), Groupe de Prévention contre le Décrochage Scolaire (GPDS, ex-GAIN - groupe d'aide à l'insertion), Session d'Information et d'Orientation (SIO), Formations Professionnelles Aménagées (FPA) Actions d'Accueil et de Remobilisation (ARR), Structures de Retour à l'École (SRE) dont font partie les micro-lycées, etc.

     

    Les trois missions de la MLDS sont : repérer - prévenir, accueillir - remobiliser, former - qualifier.

     

    Le dispositif d'accueil et d'accompagnement " parcours formation - métiers " en CIO

    Placé sous la responsabilité du directeur de CIO, articulé au réseau FOQUALE et à la plate-forme d'appui et de suivi aux décrocheurs, le dispositif d'accueil et d'accompagnement "parcours formation - métiers" accueille et accompagne les jeunes sans affectation, sortis prématurément du système éducatif, sans solution de formation ou d'insertion vers la reprise d'un parcours qualifiant.

    Les actions " Compétences Plus"

    Elles ont pour but de permettre à l'élève de préparer son entrée en formation qualifiante. Elles s'adressent aux élèves les plus éloignés de la qualification de plus de 16 ans, sans solution de formation, et sont organisées en modules avec des contenus pédagogiques personnalisés. Chaque action est ouverte sur l'année scolaire au maximum. Il est possible d'y entrer en cours d'année et de sortir avant la fin de l'action pour intégrer une formation qualifiante.

    Les parcours relais

    Ils fonctionnent de janvier à juin pour aider les élèves en risque de rupture scolaire. Ils ont pour objectif de favoriser le réinvestissement dans les apprentissages et la socialisation des élèves à travers des méthodes pédagogiques adaptées et des parcours individualisés.

    Les formations professionnelles aménagées

    Ces actions préparent en un an à l'acquisition d'un diplôme de niveau IV. Elles mettent en situation de réussite des jeunes ayant rencontré des difficultés dans les filières générales et technologiques. Elles prennent en compte les acquis des jeunes dans leur parcours de formation et s'adressent aux jeunes issus de classe terminale de lycée (voie générale ou technologique) ayant échoué deux fois au baccalauréat.

    Les Modules de re-préparation à l'examen par alternance (MOREA)

    Ces modules permettent à des jeunes ayant échoué à l'examen (CAP ou Baccalauréat) de re-préparer tout ou partie de leur examen sans pour autant doubler la classe de terminale. Ils favorisent par ailleurs la future insertion professionnelle grâce à une alternance forte avec l'entreprise.

    Le micro-lycée

    A la rentrée 2013, un micro-lycée est créé à la cité scolaire Delambre-Montaigne.
    Le micro-lycée est une structure scolaire expérimentale de petite taille (environ 50 élèves) qui accueille des élèves ayant quitté le système scolaire depuis plusieurs mois, voire plusieurs années. Il poursuit un double objectif :

    • préparer à la réussite au baccalauréat
    • re-scolariser les jeunes en lien avec leur projet de formation

     

    Une prime pour retourner en formation pour les décrocheurs de 16 à 18 ans : http://ciosaintquentin.id.st/une-prime-pour-retourner-en-formation-pour-les-decrocheurs-de-16-a-18--a128240124